graisse après liposuccion
Est-il possible de reprendre des graisses après une liposuccion ?
8 février 2019
stérilité masculine
Quelles sont les causes de la stérilité masculine ?
21 février 2019

Le nez est avant tout un héritage familial. Génétiquement on hérite de la forme du nez et il n’est pas rare de constater qu’au sein d’une même famille parfois un nez soit partagé par plusieurs. Le plus souvent cependant, le nez diffère selon le sexe (nez féminin/nez masculin) ; il diffère aussi selon les origines ethniques. Si traditionnellement on dénombre 8 formes de nez (droit, épaté, busqué, tombant, camard, aquilin, bourbonien, retroussé), en fonction de l’origine d’appartenance on retrouvera un nez (italien, caucasien, méditerranéen, africain, asiatique), etc. Quelle différence y a-t-il entre toutes ces formes de nez ?

nez-ethnique

Le nez et la question des origines

Parfois cela peut sonner comme une stigmatisation pour un Européen lorsqu’il franchit les frontières de l’Afrique Noire. C’est le plus souvent par la forme du nez qu’il est identifié, perçu, reconnu. Ce qui peut paraître comme une offense pour l’Autre-Noir à qui l’on dit qu’il a un « long nez » comme celui du Blanc devient une raison de fierté. Autrement dit, le Blanc dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne, centrale particulièrement, partage avec tous ses congénères un nez « long ». Or, on distinguera un nez italien d’un nez français par exemple selon qu’on est du côté du Vieux Continent.

L’influence du climat sur la forme du nez

Pour certains chercheurs dont les résultats des études ont été publiés en  mars 2017 dans PLOS Genetics, le climat influencerait la forme du nez. Cette étude menée sur 476 personnes d’origine géographique différente (Asie, Afrique de l’Ouest, Europe du Nord) a permis de constater que d’un climat froid et sec sortiront des narines étroites, car plus elles sont pincées, plus les narines peuvent humidifier et réchauffer l’air qu’elles respirent. Inversement dans les régions chaudes et humides, il apparaissait normal d’avoir des narines larges comme c’est le cas en Afrique. Le nez s’adapte à son environnement.

Pourquoi n’y a-t-il d’ethnique que le nez africain et asiatique ?

Or, l’emploi du terme « nez ethnique » tend de plus en plus à réduire les particularités culturelles du nez uniquement aux personnes à la peau noire et aux asiatiques. C’est ainsi d’ailleurs qu’en chirurgie plastique, il existe une intervention spécifique pour corriger les défauts du nez ethnique : la rhinoplastie ethnique. D’un côté une rhinoplastie ethnique du nez africain et de l’autre, une rhinoplastie du nez ethnique asiatique.

Cette chirurgie du nez ethnique n’existe que parce qu’une demande de correction du nez se fait de la part des personnes de ces origines qui manifestement éprouvent une insatisfaction quant à la forme de leur nez et qui, sans souhaiter un nez occidental, désirent simplement avoir un nez selon leur idéal du « beau nez ». D’ailleurs, aucun projet de rhinoplastie qu’il porte sur un nez européen, américain, chinois, etc., ne peut se faire sans prise en compte de l’aspect naturel du visage. Il faut inscrire le projet de rhinoplastie dans l’ensemble du visage.