L’In vitro est une technique de procréation médicalement assistée (PMA).
Elle consiste à faire féconde, en laboratoire et hors du corps de la femme, un ovocyte, (ou ovule), par un spermatozoïde dans un incubateur, milieu favorable à leurs survie. Une fois fécondé, cet ovocyte devient un pré-embryon et retrouve sa place dans l’utérus pour y poursuivre sa croissance.

in-vitro-tunisie-pma-fiv
Technique In Vitro Tunisie

Le suivit de l’In Vitro en Tunisie s’étale sur trois semaines à un mois ; une femme peut procéder à deux ou trois tentatives de fécondation In Vitro par an.

Le recours à l’In vitro émane du désir purement naturel d’avoir un enfant qui se heurte parfois à des problèmes d’ordre mécaniques, héréditaires ou encore maladifs. Parfois, une grossesse tant attendue ne parvient pas à terme, le rêve de concevoir une famille avec pleins de petits enfants ne se réalise ainsi se multiplie les questions, les doutes allant même à la révolte aussi. Dès lors, un long parcours Commence, riche de recherches, d’informations et de réflexions…

Le progrès de la médecine et le développement de nouvelles techniques d’Assistance Médicale à la Procréation augmente les chances des couples à concevoir et à avoir des enfants.

Plusieurs solutions s’affichent afin de résoudre alors ce problème ; Il y a celles qui réussissent et d’autres malheureusement non. Parmi les différentes alternatives, la technique in vitro occupe une place primordiale et présente une chance importante pour réussir à sentir la sensation d’être une maman ou être un papa.

La Tunisie et la fécondation in vitro

La Tunisie était le promoteur de l’AMP (Assistance Médicale à la Procréation) dans les pays du Maghreb. Depuis la fin des années 80, précisément en 1986, la Tunisie a commencé la pratique de la fécondation in vitro. Il s’agit, simultanément, d’une forte expression de la modernité du pays à propos de planning familial mais également un motif d’une section de médecine gynécologique de pointe. En effet, la Tunisie, bénéficie de très bons gynécologues obstétriciens. Ils pratiquent les dernières nouveautés concernant la procréation médicalement assistée par leur suivi aux dernières avancées et leur participation régulière aux congrès internationaux sur la matière.

Nombreux sont les femmes et les couples du Monde entier ont reçu l’aide et le sourire de notre staff de médecins spécialistes et de biologistes consacrés uniquement à réaliser l’un des rêves les plus humains et ce à des prix pas chers. Voici un tableau exprime les différentes fourchettes pratiquées dans nos centres dotés des équipements de haute technologies et de tout confort.

Prix in vitro Tunisie

Intervention Prix
Prix FIV Tunisie sans séjour 1850 €
Prix in vitro Tunisie avec séjour 2850 €


Devis chirurgie esthetique pas cher

Les différentes étapes de ce médicament assisté

Cette fécondation artificielle nécessite plusieurs étapes à bien saisir et à accepter les contraintes :

Stimuler les ovaires

La stimulation des ovaires de la femme se fait en injectant des hormones par piqûre. On force la nature en amont à l’aide de ce traitement hormonal, ayant pour fin l’arrêt temporairement du contrôle du cerveau sur les ovaires, pour assurer la croissance de plusieurs ovules matures.

Assister et monitorer les ovaires

Durant le cycle de FIV, il faut mesurer la réaction des ovaires au traitement hormonal en réalisant deux ou trois échographies vaginales. Les ovaires sont chiffrés et leur diamètre est évalué. Leur taille doit accroitre au fur et à mesure, jusqu’à la ponction.

Recueillir et préparer le sperme

On récolte le sperme du conjoint ou d’un donneur le matin de la ponction par le processus de masturbation dans un récipient stérile.

Ponctionner les ovules

Une fois l’ovulation se déclenche, et à peu 35 après, la ponction se déroule, dans un bloc opératoire et sous anesthésie générale ou locale. Le gynécologue ponctionne chaque ovocyte visualisé à l’échographie par l’intervention d’une aiguille spécifique et en absorbe le contenu dans une seringue.

Féconder

Une fois les spermes et les ovocytes sont prêts

  • soit les spermatozoïdes (environ 50 000) sont placés en relation directe avec l’ovocyte : on parle d’FIV classique.
  • Soit un spermatozoïde est incorporé par le biais d’une micro pipette à l’intérieur de chaque ovocyte : c’est le cas d’une FIV ICSI.

Cultiver et effectuer le choix des embryons

Les ovules fécondés sont placés en culture en vue d’en résulter des embryons, qui sont examinés et sélectionnés pour le transfert.

Transférer l’embryon

Après une certaine durée de croissance nécessaire en fournaise, pendant laquelle les embryons ont été observés et notés, quelques-uns sélectionnés (de 1 à 3) sont transportés dans le col de l’utérus via un cathéter.