nez-ethnique
Quelles sont les spécificités du nez ethnique ?
15 février 2019
body coutouring tunisie
C’est quoi le body coutouring ?
28 février 2019

L’homme est le responsable de près de la moitié des problèmes de stérilité conjugale. Entre 40 et 50% des cas de stérilité proviennent de l’homme. La stérilité désigne couramment l’incapacité que manifeste un homme une femme ou un couple à procréer. Les causes de la stérilité masculine sont différentes de celles de la femme. Et, seul un diagnostic clairement établi permet de déterminer l’origine de la stérilité et d’envisager un traitement. L’échec du traitement normal peut aboutir à une insémination artificielle pour offrir un enfant au couple.

stérilité masculine

  • Les anomalies sécrétoires du sperme

Elles se caractérisent par une absence ou une diminution dans les testicules de la lignée des cellules souches. Ce qu’on appelle une azoospermie sécrétoire dont les causes sont diverses :

  • Une tumeur bilatérale des bourses ou une torsion incomplète des testicules, une castration bilatérale, peuvent causer une mort des cellules souches en raison du manque d’oxygène ;
  • Après la puberté, une complication des oreillons, l’orchite ourlienne, peut causer une azoospermie ;
  • Elle peut être causée aussi par des testicules ectopiques, c’est-à-dire, quand les testicules ne sortent pas de l’abdomen ;
  • Certaines maladies comme le diabète, l’obésité, l’hypothyroïdisme ou une carence alimentaire et vitaminique (E et A) peuvent être à l’origine d’une asthénospermie ;
  • L’infertilité de l’homme peut aussi résulter d’une irradiation aux rayons X ;
  • Le tabagisme peut aussi être responsable d’une oligo-asthénospermie et donc d’une diminution de la concentration des spermatozoïdes ;
  • Une dilatation des veines spermatiques ou varicocèle peut aussi engendrer l’infécondité de l’homme ;
  • L’anxiété, le surmenage peuvent aussi impacter sur la fécondité.

Le traitement des causes permet parfois de régler le trouble de la spermatogénèse et donc de résoudre le problème de fécondité masculine.

  • Les anomalies de l’excrétion du liquide spermatique

Bien que rare, l’azoospermie peut être causée par une lésion des voies excrétrices. Une intervention chirurgicale permet parfois de traiter ces lésions. Il s’agit d’anomalies dont les causes peuvent être aussi bien traumatiques qu’infectieuses ou congénitales.

  • S’agissant des causes traumatiques, une accumulation de liquide (hydrocèle vaginale) dans les tuniques testiculaires peut, en comprimant le testicule et en augmentant la chaleur locale, endommager la spermatogénèse ; un kyste de la tête de l’épididyme ou une séquelle d’intervention chirurgicale des voies génitales peuvent être autant de causes traumatiques.
  • Une orchi-épididymite gonococcique, une tuberculose épididymaire, une infection à germe banal, peut, chacune de ces infections, laisser comme séquelle entre le corps et la queue de l’épididyme, un noyau scléreux qui empêche la progression des spermatozoïdes ;
  • L’émission du sperme peut enfin être perturbée par une malformation des organes génitaux. Dans ce cas, il s’agit d’une impuissance étant donné que les voies excrétrices sont normales.