Chirurgie obesite Tunisie : Interventions proposés par Medespoir France

Home / Chirurgie obesite Tunisie : Interventions proposés par Medespoir France

 

Les interventions de chirurgie de l’obésité causent la perte de poids en limitant la quantité de nourriture que l’estomac peut contenir ou par une combinaison des deux restrictions gastriques, ce qui provoque une malabsorption des nutriments. Les opérations de chirurgie bariatrique aussi provoquent des changements hormonaux.

Aujourd’hui, les opérations de chirurgie de l’obésité en Tunisie sont effectuées en utilisant des techniques mini-invasives (chirurgie laparoscopique).

Les interventions de chirurgie bariatrique les plus pratiquées sont le sleeve gastrectomie, le bypass gastrique ainsi que la pose d’un anneau gastrique. Chaque opération a ses propres avantages et inconvénients.

Chirurgie obesite Tunisie : Interventions pratiquées par Medespoir France

Anneau gastrique

Sleeve gastrectomie

Bypass gastrique

Prix chirurgie obesite Tunisie

Intervention Prix Séjour
Anneau gastrique 4.100 € 2 nuits /3 jours
Sleeve 4.650 € 3 nuits /4 jours
Bypass 6.950 € 4 nuits /5 jours

Dans quel cas la chirurgie de perte du poids s’impose ?

La chirurgie bariatrique est une option thérapeutique si :

  • Vous êtes dans un état d’obésité sévère avec un indice de masse corporelle (IMC) de 40 ou plus
  • L’IMC se situe entre 35 et 39,9, mais il existe une soi-disant comorbidité, un problème de santé lié au poids comme le diabète ou l’hypertension.
  • Les patients sont prêts à mettre en place les changements de mode de vie nécessaires pour que la chirurgie puisse fonctionner.

En effet, la chirurgie d’obésité peut vous aider à perdre jusqu’à 50% ou plus de votre poids corporel en excès, mais ce n’est pas un remède miracle. Il ne garantit ni la perte de tout excès de poids ni le maintien à long terme du poids gagné. Le succès de la perte de poids après la chirurgie dépend également de l’engagement de la personne à l’égard des changements à long terme (idéalement tout au long de sa vie) des habitudes alimentaires et de l’engagement à l’activité physique.

Les procédures les plus courantes en chirurgie de l’obésité

Bandage gastrique ajustable (anneau gastrique)

Au cours de cette opération, l’estomac est séparé en deux parties distinctes (poches) en positionnant un anneau en silicone gonflable (bandage). Pour réduire le bandage, comme une ceinture, le chirurgien crée un étroit canal de passage entre les deux poches en créant une sorte de sablier asymétrique, avec une poche gastrique supérieure et le corps gastrique restant au-dessous du bandage. Ce dernier est généralement conçu pour rester en place de façon permanente. Ce type d’intervention gastrique est populaire parce qu’il est le moins agressif et ayant le moindre risque chirurgical. Mais, il provoque, généralement, une perte de poids lente bien qu’elle est constante. Le degré de fermeture du pansement, si nécessaire, peut être modifié au cours du temps.

Cependant, comme toute chirurgie bariatrique, cette intervention est destinée à réussir si elle est accompagnée d’une forte collaboration par rapport aux autres procédures (sport, alimentation…), donc une motivation importante est nécessaire pour la personne afin de réaliser un bon résultat.

En fin de compte, nous pouvons dire que le bandage gastrique ajustable est le moins risqué, mais aussi réalisant le moins de résultats de perte de poids par rapport aux autres interventions d’obésité. C’est pour cette raison, qu’il est proposé en particulier pour les personnes ayant un IMC relativement bas (<40) avec une bonne capacité à organiser les repas.

Sleeve gastrectomie (SG, résection gastrique verticale)

Avec cette intervention, une résection gastrique verticale (c’est-à-dire en retirant une bonne partie de l’estomac) est réalisée avec une tubulisation résiduelle de l’estomac. Le changement profond dans la sécrétion d’hormones produites par le tube digestif produit une forte réduction de l’appétit et une véritable satiété précoce. L’apport alimentaire est donc réduit (pas comme dans le bandage gastrique) spontanément par l’appétit réduit et la sensation de satiété précoce.

La sleeve Tunisie est une intervention assez rapide et n’a presque pas des complications nutritionnelles. Elle, surtout, se distingue par une bonne qualité de vie postopératoire et c’est pour ces raisons, qu’elle se trouve la plus forte des interventions de perte de poids. Particulièrement, elle est recommandée pour les personnes d’âge avancé, à haut risque s’ils subissent des interventions prolongées, ou même pour des sujets ayant un IMC entre 40 et 50.

Cet acte chirurgical est, aussi, prescrit même chez les personnes ayant un IMC égal à 60 comme première étape d’une thérapie séquentielle pour pouvoir effectuer plus tard une deuxième intervention morbide.

Bypass gastrique

Ce procédé donne des bons résultats à long terme, et représente une thérapie efficace contre le diabète de type 2 et la maladie de reflux gastro-œsophagien sévère. Avec la chirurgie de Bypass gastrique, le chirurgien crée une petite poche au sommet de l’estomac. L’intestin grêle est ensuite coupé court dans l’estomac principal et relié au nouveau sac. L’objectif est de transmettre directement dans cette partie des flux alimentaires, sans passer par la plupart de l’estomac et le premier tractus intestinal. Ce procédé fonctionne comme une sleeve gastrectomie en réduisant l’appétit et en donnant la satiété tôt. Ses résultats sur 15 ans sont connus et sont réputés bons, tant en termes de perte de poids que en terme de traitement du diabète de type 2. Cependant, c’est une procédure plus complexe que celle du bandage et de la sleeve gastrectomie.

La technique de dérivation bilio-pancréatique ou duodénal-switch

Avec cette intervention, une bonne partie de l’estomac est enlevée. C’est une opération restrictive et mal-absorptive. Son intérêt majeur est la possibilité d’être effectuée en deux temps opératoires, séparés d’une année à un an et demi ce qui diminue le risque opératoire.

Cette opération offre une bonne perte de poids et, surtout, un bon maintien de ce poids perdu au cours des années. Mais, elle expose la personne qui se soumet à un risque plus élevé de carences (calcium, fer, vitamines et protéines), une situation qui nécessite une surveillance attentive et continue de santé. Les effets secondaires sur la fréquence et l’odeur des évacuations sont également désagréables. En général, d’une forte complexité, elle est effectuée sur des personnes ayant eu une rechute d’obésité avec d’autres interventions de chirurgie bariatrique comme une sleeve gastrique, ou chez des patients souffrant d’obésité sévère (IMC> 50), et surtout en cas de souffrance de comorbidités multiples (l’intervention est plus puissante sur le diabète et l’hypercholestérolémie). Dans des rares cas, cet acte chirurgical peut également être proposé aux personnes ayant une attitude compulsive envers la nourriture.

À lire :

Calculez votre IMC

Indice de masse corporelle :

Entrez taille en centimètre et votre poids pour calculer votre indice de masse corporelle :

Taille :
centimètres

Votre poids :
Kg

Votre indice de masse corporelle : kg/m-2

Tableau d’interprétation du calcul d’IMC :

IMC (kg/m-2) Interprétation
moins de 16,5 dénutrition
16,5 à 18,5 maigreur
18,5 à 25 corpulence normale
25 à 30 surpoids
30 à 35 obésité modérée
35 à 40 obésité sévére
plus de 40 obésité morbide ou massive