Toxine botulique : origine et utilisation

Le toxine botulique appelé aussi botulinique est une toxine sécrétée par une bactérie. Il s’agit enfaite d’une protéine qui a des propriétés neurotoxiques paralysant les muscles.

La toxine à visée thérapeutique est utilisée, à doses trop faibles, pour son action qui limite la contraction des muscles.

origine toxine botuliqu

Quelques notes d’histoire

Depuis les années 70, elle est prescrite dans certains cas de strabisme, blépharospasme, torticolis, transpiration excessive (hyperhidrose), etc.

Début des années 90, une ophtalmologiste, a constaté, par hasard, les bienfaits esthétiques de la toxine botulique. En traitant une patiente atteinte de blépharospasme elle a remarqué une atténuation nette de ses rides.

Au début, la communauté scientifique était sceptique quant à l’usage du produit à des fins esthétiques. C’est en 2002, aux USA, que la Food and Drug Administration FDA délivre l’autorisation pour utiliser la toxine botulique sous le nom de toxine botulique à des fins esthétiques. Devenu disponible en France en 2003, l’histoire après, tout le monde la connais c’est devenu un véritable phénomène de société, dans le monde entier.

toxine botulique, bien fait et utilisation

Par quel miracle, le toxine botulique peut nous faire Paraître plus jeunes plus longtemps et effacer les traces du vieillissement ?

La toxine botulique est utilisée en injections locales à faible dose pour provoquer des micro-paralysies musculaires ciblées afin d’atténuer temporairement les rides.

En général, on traite les rides dites du Lion du muscle frontal et les fibres externes du muscle orbiculaire appelé aussi rides de la patte d’oie.

Les injections de toxine botulique agissent uniquement sur les rides dynamiques c’est-à-dire les rides d’origines musculaires, et va avoir un effet de mise au repos des muscles ciblés.

Les injections de toxine botulique sont indolores et peuvent être associées aux injections d’acide hyaluronique. Les premières ont un effet détendant du muscle alors que les secondes ont un effet de comblement de rides et il est souvent utile d’utiliser les deux techniques pour traiter l’ensemble d’un visage.