fbpx
ivanka trump
Ivanka Trump : Une beauté qui soulève des questions
17 juin 2020
Carla Moreau
Carla Moreau s’est éclaircie grâce à la chirurgie esthétique : elle confirme enfin !
23 juin 2020

Si tout le monde n’a pas la chance de s’offrir des vacances dorées sur une merveilleuse plage, au moins on voudrait profiter de l’été pour exhiber ses belles jambes en portant des tenues plus courtes.

Même ce simple plaisir, d’autres ne peuvent se l’offrir en raison de leurs cuisses fripées, marquée par un relâchement de peau et/ou un excédent de graisse, voire par des vergetures.

A ce moment, on s’imagine qu’une liposuccion des cuisses ferait l’affaire. Mais quelles en seront les suites opératoires si on ose cette chirurgie ?

suites opératoires liposuccion des cuisses

Quelle partie des cuisses traite la liposuccion des cuisses ?

Lorsque les cuisses présentent un excès graisseux sans excédent de peau, il est inutile de réaliser un lifting des cuisses, car une lipoaspiration des cuisses seule est suffisante pour avoir de belles cuisses.

La liposuccion des cuisses concerne à ce moment, quatre principales zones des cuisses. L’aspiration des graisses excédentaires va se s’effectuer aussi bien au niveau de la face externe que l’on appelle aussi la culotte de cheval, qu’au niveau de la face interne des cuisses sans oublier la face antérieure des cuisses et enfin la face postérieure des cuisses.

Dans certains cas, il n’est pas rare de voir s’associer à ces zones d’aspiration de graisse, une liposuccion des poignées d’amour, la partie qui se situe au-dessus de la culotte de cheval. Dans d’autres cas, il est possible aussi que l’aspiration des amas graisseux concerne aussi les fesses (liposuccion des fesses).

Si le prélèvement de cette graisse peut permettre de réaliser un lipofilling des mollets afin de magnifier les jambes dans leur ensemble, il faut savoir que les suites opératoires de la liposuccion peuvent être inconfortables.

Les suites opératoires du lipomodelage des cuisses

Elles sont plus ou moins douloureuses en fonction de chaque patient. Avec de simples antalgiques cependant, on vient facilement à bout des douleurs postopératoires de la liposuccion des cuisses.

En général, après une liposuccion crurale, les patients peuvent se plaindre davantage de l’inconfort et de la fatigue.

Par ailleurs, le patient devra s’attendre à ce qu’apparaissent un œdème et des ecchymoses après une lipoaspiration des cuisses. Après quelques semaines, ils se résorbent naturellement. Mais pour un meilleur confort, le patient devra porter un panty pendant 15 jours voire 1 mois, pour que l’œdème se résorbe plus facilement et que la peau se rétracte rapidement.

Combien de temps après une liposuccion des cuisses faut-il reprendre la marche ? Dès le lendemain. Mais il faut le faire prudemment. A l’issue de 3 semaines, il sera déjà possible de recommencer son activité sportive.