implant-dentaire-tunisie
Implant dentaire : déroulement de l’opération
23 mars 2017
tourisme-dentaire-Tunisie
Tourisme dentaire en Tunisie : Soins et traitements
3 avril 2017
redonnez du peps a vos seins

Des seins haut perchés, un décolleté ravageur, nous en voulons toutes ! Mais la poitrine, symbole de la féminité et objet de tous les désirs, subit la loi inexorable de la gravité. Régimes, kilos en trop, hérédité, poids des ans, et l’on endure, malgré nos efforts, son glissement progressif. Fatalité irréversible ? Que nenni ! Medespoir France explique, cas par cas, les techniques pour retrouver une belle poitrine.À chaque sein, sa solution

Ils font partie intégrante de l’allure et leur rajeunissement compte autant que le rajeunissement du visage, car le maintien du corps est un ensemble. Véritable arme de séduction, les seins occupent une place prépondérante dans l’estime de soi. Mais passé un certain stade, ni la gymnastique, ni les crèmes ne sont d’un grand secours. Un déploiement de moyens est à votre disposition et il est nécessaire de sérieusement réfléchir à la chirurgie plastique. Les techniques se sont peaufinées, les résultats sont plus naturels et les suites postopératoires moins longues. Et comme chaque buste a son histoire, à chaque problème, sa solution.

On distingue trois cas de figure pour un rafraîchissement du buste. Premier cas, une augmentation de volume simple, avec la pose d’un implant mammaire. Deuxième cas, une réduction mammaire. Et troisième cas, sur des seins petits et tombants, la pose d’un implant et le relèvement des seins. Les techniques de placement de l’implant diffèrent selon le travail à faire et selon le praticien. Il est donc capital de bien vous informer avant de faire votre choix. Consultez plusieurs chirurgiens plasticiens et assurez-vous que l’on vous remet un descriptif de l’intervention. Si vous sentez qu’on vous pousse trop rapidement à l’intervention, méfiez-vous. Sachez que les bons chirurgiens ont un planning bien rempli, et de toute façon, un délai de réflexion de 15 jours doit être respecté. Faites fonctionner le bouche-à-oreille. Bref, prenez votre temps avant de choisir une personne en qui vous aurez confiance. Également important, la clinique où se déroulera l’intervention : hygiène, importance du personnel, consultations et suivi postopératoires…

N’hésitez pas à poser toutes vos questions. La confiance n’est pas un luxe, mais une nécessité. Toutes ces interventions requièrent une anesthésie générale et une nuit passée à la clinique. Elles durent entre 1 et 3 heures, selon l’importance du travail à effectuer. De retour chez soi, on porte un soutien-gorge de contention jour et nuit durant un mois. On peut retrouver une vie normale au bout de 15 jours (porter des paquets, passer l’aspirateur, etc.) et l’on reprend les activités sportives 1 à 2 mois après. Ne séchez jamais les consultations postopératoires. Les résultats définitifs sont obtenus entre 6 mois et 1 an, selon le type d’intervention.

Le cas de la poitrine en berne

Des seins tombants, en « chaussette »… En jargon médical, on dit une « ptôse ».
Ce cas nécessite une augmentation de volume simple, comme chez les femmes de tout âge désirant une poitrine plus généreuse. Mais à un âge plus avancé, on appelle cela un rajeunissement du buste, alors que pour les plus jeunes, on parle d’embellissement. Dans ce cas de figure, on choisit la méthode de remplissage sur la femme qui a perdu du volume au fil des années, en particulier après la ménopause ou à la suite des grossesses et des allaitements. La solution est de redonner le galbe perdu au moyen d’un implant, avec une incision invisible soit dans le mamelon, soit sous le bras. Les techniques de placement de l’implant diffèrent selon le sein et selon le chirurgien.

L’hypertrophie du sein

Deuxième cas, les seins hypertrophiés, ce qui arrive par exemple quand la femme a pris du poids lors de la ménopause. Il convient de les réduire et de les remonter. C’est ce qu’on appelle une involution graisseuse, car la glande diminue au profit de la graisse du fait de l’influence hormonale. Il est fréquent qu’une femme qui prend du poids voie ses seins littéralement pousser. Le chirurgien procède à une réduction de l’excès de volume en enlevant de la glande et de la graisse, puis il le remonte les seins. L’intervention dure entre 2 et 3 heures car elle est délicate et minutieuse, et elle requiert beaucoup de savoir-faire.

Enfin, la troisième intervention est un mélange des deux premières sur des seins petits et tombants ayant besoin de récupérer du volume et d’être remontés pour corriger la ptose. Donc, pose d’un implant d’une part, et lifting mammaire d’autre part. Cette intervention dure entre 2 et 3 heures.