Comment éviter les vergetures après la grossesse ?
26 août 2019
chirurgie-esthetique-guinness
Qui détient le record du monde du nombre de chirurgie esthétique ?
30 août 2019

Qu’on parle de surpoids ou d’obésité, l’un ou l’autre est facteur de risque de cancer. Mais avant de déterminer les différents cancers pouvant résulter d’un poids au-dessus de la normale, peut-être serait-il important de clarifier qu’est-ce que le surpoids et qu’est-ce qu’est l’obésité ?

Certes, c’est qu’on fait vaciller l’aiguille de la balance en raison de trop de kilos. Mais le surpoids comme l’obésité s’évaluent à l’aune de l’IMC. Pour prendre des mesures préventives ou curatives, il faut distinguer l’un de l’autre.

Surpoids et obésité : quelle différence ?

Un petit calcul est important pour différencier les deux termes. Ce calcul consiste à diviser son poids par sa taille en m2 (kg/m2). Ainsi, on obtient l’IMC. S’il est > 18.5 on a un poids santé, s’il est égal à 25 on est en surpoids et > 30 on parle d’obésité.

On distinguera pour ce qui est de l’obésité, une obésité de classe 1 (IMC >30), une obésité de classe 2 (IMC> 35), une obésité de classe 3 (IMC> 40). Et plus l’IMC est important, c’est-à-dire qu’on présente un excès pondéral, plus le risque de comorbidités, donc de maladies associées augmente.

Quels sont les cancers associés au surpoids et à l’obésité ?

Il est aujourd’hui indéniable que l’excès de poids peut entraîner de nombreux cancers. L’INCa et NACRe en juin 2015, parlaient d’un niveau de preuve « convaincant » pour ce qui est de la relation mortelle entre le surpoids, l’obésité et le risque de cancer.

Il s’agissait plus précisément du cancer de l’œsophage, du cancer du pancréas, du cancer du côlon-rectum, du cancer du sein après la ménopause, du cancer de l’endomètre, et du cancer du rein. Le cancer de la vésicule biliaire, du cancer du foie, le cancer du foie, et les cancers hématopoïétiques quant à eux, font partie des risques « probables ».

Que la surcharge pondérale entraîne d’autres cancers comme le cancer de l’estomac proximal, le cancer de la tyroïde, constitue un risque « suggéré ».

Quant au cancer de la prostate, au cancer du testicule, au cancer du poumon, au cancer de l’estomac distal, au cancer de la bouche, au cancer du pharynx ou au cancer du larynx, le lien avec l’excès de poids reste non « concluant ». Ce qui ne signifie pas que ce soit impossible.

Comment prévenir ?

La mesure de prévention la plus importante est de maintenir un poids normal. Pour ceci, il faut éviter la sédentarité, pratiquer de l’exercice, éviter les aliments à densité énergétique importante, surveiller son poids.

Si possible, suivre un traitement contre l’obésité. S’il n’est pas médical, la solution efficace sera probablement une chirurgie de l’obésité (anneau gastrique, by-pass ou sleeve).