combattre les effets du vieillissement
Le vieillissement de la peau
24 avril 2017
éliminer la cellulite par homéopathie
Éliminer la cellulite par l’homéopathie
8 mai 2017

La chirurgie du cou regroupe de nombreux gestes dont nous vous proposons d’aborder quelques exemples les plus intéressants :

  • La lipoaspiration du cou ou la chirurgie du double menton
  • Chirurgie et endoscopie des parotides
  • La laryngoplastie ou chirurgie de la pomme d’Adam
  • La chirurgie de la thyroïde

La chirurgie et l’endoscopie des glandes salivaires (glandes sous-maxillaires ou sublinguales et glandes parotides)

lifting du tiers inferieur du visage

Lipoaspiration du coup ou chirurgie du double menton

La chirurgie du double menton peut faire appel à différents gestes chirurgicaux :

  • Génoplastie d’avancer du menton
  • Mini-lifting cervical permettant de redéfinir l’angle cervico mentonnier
  • Lipectomie sous mental pas voie trans-cutanée (incision de la peau et ablation directe de la graisse)
  • Lipoaspiration cervicale

Cette dernière technique de lipoaspiration cervicale est de loin la plus simple et reste efficace surtout chez la femme jeune, même si elle ne le fait pas disparaître totalement, elle ne permet cependant pas de supprimer la corde médiane d’origine musculaire.

Elle peut être réalisée en ambulatoire au bloc opératoire avec une anesthésie vigile (superficielle) et peut-être combinée à une réinjection de graisse au niveau facial selon la technique de Coleman.

On associe donc facilement une aspiration sous-mentale et une réinjection au niveau des sillons naso-géniens.

Chirurgie et endoscopie des parotides

La chirurgie des glandes salivaires (parotidiennes et sous-maxillaires) est justifiée en cas de tumeur, les problèmes de lithiases (calculs) intraglandulaires justifient de plus en plus le recourt aux techniques d’endoscopie des canaux salivaires.

La chirurgie parotidienne nécessite une certaine expérience en raison du passage du nerf facial à l’intérieur de la glande, la cicatrice est cependant celle d’un lifting du visage.

Laryngoplastie de réduction ou chirurgie de la pomme d’Adam

Le but de cette intervention est de diminuer la visibilité du cartilage thyroïde à la partie haute du cou, l’importance de la réduction est limitée cependant par le niveau des cordes vocales qui ne doivent pas être concernées par ce geste (il s’agit d’un geste purement esthétique qui ne modifie en aucun cas la voix).

Le plus souvent cette demande se fait dans le cadre d’un trans-sexualisme homme-femme, mais peut correspondre à une demande esthétique étant donné le caractère parfois disgracieux d’importantes pommes d’Adam.

Technique chirurgicale :

• Sous anesthésie générale car une déglutition rend mobile le larynx et l’anesthésie locale est trop inconfortable

• L’incision cutanée est d’un à deux centimètres en regard du cartilage ou au-dessus

• Le cartilage est diminué dans une proportion variable dans sa partie supérieure

Suites opératoires :

  • Une hospitalisation de 24 heures est nécessaire
  • Un fil en surjet est enlevé au bout d’une semaine, pas de douleur post-opératoire
  • Un massage de la cicatrice pendant un mois et le port d’un pansement siliconé sont souhaitables

Risques opératoires :

  • Hématomes et surinfection locale
  • Adhérence de la cicatrice au larynx visible lors de la déglutition

Chirurgie de la thyroïde

La thyroïde est une glande endocrine située à la base du cou dont la chirurgie est souvent nécessaire suite à la survenue de troubles endocriniens ou de nodules tumoraux.

Il s’agit d’une chirurgie délicate et non dépourvue de conséquences et de risques qui doivent être bien analysés avant d’envisager une intervention.