soulagement-douleurs-cuisses
Comment soulager les douleurs aux cuisses ?
25 décembre 2018
rhinoplastie médicale
Quelles sont les indications de la rhinoplastie médicale ?
18 janvier 2019

Pour la santé et la survie de l’enfant, l’OMS recommande l’allaitement maternel durant les 6 premiers mois du nourrisson, et même de la poursuivre jusqu’à l’âge de 2 ans. Une recommandation prise sans doute au sérieuse, à la lecture de l’inquiétude sur les foras de certaines femmes se demandant s’il est possible d’allaiter après une chirurgie esthétique des seins. cet article vise à leur apporter une certaine lumière, et leur permettre de comprendre l’acte de remodelage des seins en lien avec l’allaitement pour mieux les aider dans leur décision de se refaire les seins ou pas.

allaiter apres chirurgie mammaire

Allaiter après une augmentation mammaire

La chirurgie d’augmentation des seins peut se faire à partir de la pose d’implants mammaires ou par injection de graisse autologue ou lipofilling mammaire. Le choix de la technique dépend de chacun. Ce qu’il faut savoir c’est qu’aucune des techniques d’augmentation du volume mammaire ne constitue une contre-indication à l’allaitement ou à la grossesse.

Mais seulement, étant donné que l’allaitement est l’une des principales causes de la ptose des seins, il est recommandé aux femmes qui souhaitent avoir un enfant quelques mois seulement après la mise en place d’implants ou qui veulent une augmentation mammaire par transfert graisseux, de réaliser leur rêve de maternité avant de se faire augmenter le volume des seins. Ceci, pour ne pas que l’allaitement endommage le résultat esthétique de leurs seins.

Qu’une femme porte des implants mammaires, cela ne constitue pas un obstacle à l’allaitement. Les voies galactophores sont préservées durant la pose d’implants de sorte à permettre que l’allaitement se déroule dans de bonnes conditions.

Allaiter après une réduction mammaire

Le lifting des seins est une intervention qui est réalisée pour corriger une ptose mammaire. Or, on sait que l’allaitement comme une variation de poids peut en constituer la cause. Ce qui pourrait faire dire qu’il vaut mieux avoir complètement terminé de faire des enfants pour envisager une telle chirurgie.

Or, certaines femmes désirent rester belles et surtout continuer à être socialement et sexuellement attirante. Chez elles, il vaut mieux tôt que plus tard pour une chirurgie de correction de la ptose.

Or, il s’avère que contrairement à la pose de prothèses mammaires, cette intervention peut aboutir au sectionnement des voies galactophores, c’est-à-dire des canaux responsables de conduire le lait maternel, rendant ainsi l’allaitement difficile.

Si cela arrive, il reste toujours une chance d’allaiter son nouveau-né tant que la cicatrisation se passe normalement et que les tissus et les canaux se reconstruisent.

C’est pourquoi, que ce soit pour une augmentation ou une réduction mammaire, on recommande de patienter 6 mois avant de songer à une grossesse ou bien à l’allaitement.