La police britannique enquête sur des données volées à la clinque esthétique de la famille royale

beaute tunisie
La beauté malgré elle
27 octobre 2017
facette dentaire Tunisie
Santé dentaire et Facettes
30 octobre 2017

Rien n’est plus désagréable que de voir son intimité dévoilée aux yeux du monde. Encore plus quand il s’agit de photos de chirurgie esthétique où votre corps nu apparaît sur une table d’opération.enquête sur des données volées à la clinque esthétique de la famille royale C’est justement ce qui risque d’arriver à la Duchesse de Cambridge, Kate Midd­le­ton. La police britannique vient de révéler qu’un vol de données a eu lieu dans l’une des cliniques les plus prestigieuses de Londres : La London Bridge Plastic Surgery (LBPS).

Cette histoire peu banale risque de faire des vagues puisque la clinique esthétique est fréquentée par des célébrités et par des familles royales du monde entier. La sécurité de la clinique a été compromise par des pirates informatiques membres du The Dark Overlord, qui ont déjà menée une attaque contre Netflix producteur de séries et de films.

Informée du vol de données, la police londonienne s’est empressée de mettre des experts informatiques et des enquêteurs chargés de la lutte contre le crime organisé pour faire toute la lumière sur cette affaire. The Dark Overlord serait en effet en possession de plusieurs milliers de données et notamment des photos exposant les corps de ces patients venus pour une chirurgie perte de poids ou une augmentation mammaire. Scotland Yard est sur les dents est la raison est simple : parmi les nombreux patients de cet établissement, on trouve la Duchesse de Cambridge. Les policiers sont inquiets de voir les clichés de l’épouse du futur roi d’Angleterre exposés sur Internet.

Pour certains spécialistes de la famille royale britannique, le scandale serait retentissant puisque Kate Midd­le­ton est considérée comme un modèle de beauté par de nombreuses femmes britanniques. Ces dernières sont de plus en plus nombreuses à avoir recours à la chirurgie plastique pour réaliser une rhinoplastie et avoir le même nez que la duchesse. Les pirates affirment aussi détenir plusieurs clichés d’autres membres de la famille royale et on imagine que la police britannique doit prier pour ne pas voir des photos de la pénoplastie du Prince Charles si ce dernier est passé par cette clinique.