fbpx
chirurgie mammaire Kim glow
Chirurgie esthétique : réaction du père de Kim Glow après la transformation de sa fille
16 octobre 2020
Une nouvelle chirurgie esthétique pour Manon Marsault ?
22 octobre 2020

Une tendance exceptionnelle en ces temps exceptionnels voit le jour Outre-Atlantique. La pandémie actuelle de Covid-19, bien qu’il ait forcé les personnes à s’isoler pour limiter la propagation du virus, a eu paradoxalement l’effet inverse d’exacerber l’envie de plaire et d’attirer le regard. Ceci s’est surtout traduit dans ce nouveau phénomène d’engouement pour la chirurgie esthétique qui prend de l’ampleur aux Etats-Unis a été baptisé « Zoom boom ». Explications.

Covid-19 favorise la chirurgie esthétique

« Zoom » sur les demandes accrues en chirurgies esthétique

À l’origine, « Zoom » est une application de vidéoconférence destinées aux professionnels. Utilisée massivement durant la période de confinement, elle assurait une communication constante permettant d’exécuter les activités professionnelles en télétravail. Le stress et la fatigue qui ont caractérisé la période de quarantaine, additionnés à une caméra d’ordinateur ne sont pas forcément les meilleurs moyens de montrer une personne sous son meilleur jour.

C’est à ce stade que naissent les demandes déferlantes de chirurgies esthétiques, et il y en avait pour tous les goûts. De la blépharoplastie en passant par le lifting et la rhinoplastie voire même la chirurgie d’implants mammaires, les demandes de consultations explosent littéralement. Le phénomène « Zoom boom » est né.

La médecine esthétique comme alternative à la chirurgie

Si la période de confinement constituait un timing parfait pour une chirurgie plastique, car le patient pouvait se faire opérer et passer sa convalescence en toute discrétion chez lui. Le caractère invasif de la chirurgie constituait tout de même un cap important à dépasser.

Pour les moins hardis, la médecine esthétique, plus douce et moins contraignante constituait un choix assez judicieux et moins risqué pour ces chercheurs de perfection. La demande de consultation pour des thérapies esthétique ont aussi vu un accroissement des demandes d’injections, de lasers esthétiques pour le soin et le rajeunissement de la peau, et même du coolsculpting permettant d’affiner la silhouette en douceur.

Cette recherche esthétique en une période si délicate dénote bien que malgré la pandémie et son cortège de difficultés, la vie et la beauté trouvent toujours un chemin pour s’épanouir.