fbpx
Blepharoplastie
Conseils pratiques pour une chirurgie esthétique des paupières
26 mars 2018
Liposuccion Tunisie
Liposuccion VS Abdominoplastie
2 avril 2018

La chirurgie de réduction mammaire est une opération très sollicitée par les femmes à forte volume mammaire. Dr Mezhoud, spécialiste chirurgie esthetique Tunisie, nous explique les différentes étapes de l’intervention.

reduction mammaire

Avant l’opération

La phase précédant l’opération est une phase importante.  C’est ici qu’une relation de confiance avec votre chirurgien va se mettre en place.  Relation d’autant plus importante que plus vous aurez de réponses à vos interrogations et plus vous pourrez envisager cette intervention avec sérénité.  Le chirurgien est là pour vous accompagner dans votre démarche et sera votre interlocuteur privilégié en cas de questionnements à propos de l’opération. Une première visite permettra de se faire une idée des avantages et inconvénients de la réduction,

Il est important à ce stade de la procédure de bien distinguer les attentes des résultats concrets. Une mammographie +/_ une échographie de moins d’un an vous seront le plus souvent demandées.

Pour éviter tous problèmes, quelques règles seront à suivre avant l’opération, telles que : bien retirer tous les piercings et bijoux. Il est hautement recommandé d’arrêter de fumer au moins un mois et demi avant l’opération et d’éviter toute utilisation de médicaments contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires dans les 10 Jours précédant la réduction des seins.

Dans certains cas, le médecin pourra préconiser une perte de poids préalablement à l’intervention chirurgicale.

L’opération

La réduction se fait sous anesthésie générale et durera deux  heures en moyenne.  Une hospitalisation de un à  deux jours est à prévoir après l’opération afin de surveiller les suites opératoires

Il est difficile de prévoir la forme finale de la cicatrice car elle dépendra du niveau d’hypertrophie et de ptôse chez la femme concernée.  Toutefois elle aura généralement une forme de T inversé vers le bas du sein.  Cette cicatrice évoluera différemment en fonction des cas.

Après l’opération

Un arrêt de travail d’au moins une semaine est préconisé.  Cet arrêt pourra être rallongé dans certains cas si le chirurgien l’estime nécessaire. De même il est impératif de ne pratiquer aucun sport ou activité pénible pendant au moins un mois.

Le tabagisme est connu pour être un facteur de retardement dans le processus de cicatrisation.  Il est donc fortement recommandé de ne pas fumer pendant un à  les deux mois précédant et le mois  suivant l’opération.  Enfin si vous envisagiez une grossesse, il est indispensable de laisser s’écouler entre l’intervention et celle-ci, un délai d’un an en moyenne.

Concernant les cicatrices et comme mentionné plus haut, il est impossible de prévoir à l’avance leur évolution car elles sont souvent dépendantes de facteurs personnels en particuliers d’origine ethnique.)  Toutefois si au bout de un an elle s’avérait décevante par rapport aux attentes, une retouche peut être effectuée.

A partir de quelques semaines les cicatrices deviendront rouges et s’épaissiront de façon normale avec un maximum vers le 6ème mois.  Ensuite elles s’estomperont progressivement virant du rouge au blanc et seront moins épaisses et moins visibles.  Les cicatrices d’une chirurgie mammaire dans les cas normaux deviennent le moins visibles qu’à partir de du 18ème mois.