Nabilla chirurgie plastique
Nabilla accro à la chirurgie plastique ?
4 mars 2021
demi moore chirurgie
Demi Moore : elle révèle une photo naturelle sur Instagram après une suspicion d’opération
8 mars 2021

On a beaucoup parlé du potentiel de la Tunisie en matière de tourisme médical. Il suffit de naviguer sur le web pour voir le nombre quasi illimité de sites internet appartenant à des agences qui proposent l’organisation de tous les types de chirurgie esthétique en Tunisie.

Mais est-ce que ce pays est-il encore la destination préférée des francophones pour faire une chirurgie plastique ? C’est ce qu’on va voir dans cet article.

Chirurgie esthétique en Tunisie en 2020 : le constat

En 2020, et malgré la pandémie et les mesures drastiques prises par les pays européens, près de 200 000 chirurgies esthétiques ont été réalisées en Tunisie. Toutefois, ce chiffre est inférieur à celui de 2019 et de 2018. Bien que la Tunisie, avec la Turquie, est considérée parmi les leaders dans le bassin méditerranéen, le Maroc se positionne comme un nouveau concurrent.

L’année 2020 était difficile pour le tourisme de santé en général. Au pays du jasmin, les cliniques esthétiques, les tours opérateurs médicaux et les chirurgiens plasticiens ont constaté une baisse significative des demandes d’interventions ou de traitements esthétiques invasifs, et ce, à partir du mois de mars, date du début de la propagation du Covid19.

Cependant, la courbe s’est redressée dès la fin du confinement en France (à partir du mois de juillet). C’est la période qui a vraiment sauvé la saison pour les professionnels de santé et les experts en chirurgie esthétique.

Quels sont rivaux de la Tunisie dans le domaine de la chirurgie esthétique et réparatrice ?

Les principaux rivaux de la Tunisie dans la région sont la Turquie en raison de sa proximité avec les pays européens et le Maroc, considéré comme l’étoile montante du tourisme médical en Afrique.

La question des prix est identifiée comme l’un des défis du secteur, car en Tunisie, le coût du séjour d’un touriste médical se situe entre 1500 et 9000€ (selon la nature de l’intervention chirurgicale), alors qu’en Turquie, il varie entre 1000 et 5000€.

Par contre, le facteur linguistique reste le grand avantage pour Tunisie par rapport à la Turquie.
En ce qui concerne le Maroc, c’est le nombre limité de chirurgiens plasticiens qui a tardé son développement. Le pays, selon les chiffres officiels, ne compte qu’une centaine de chirurgiens esthétiques alors qu’en Tunisie, on note entre 200 et 250 praticiens.

Pour conclure

Si la Tunisie veut rester une des puissances dans le domaine de la médecine et de la chirurgie esthétique,  elle devra rester compétitive en termes de prix, mais aussi de prestations. En effet, elle doit acquérir à travers ses chirurgiens, les nouvelles techniques non-invasives qui sont devenus très prisées par les personnes en quête de jouvence et de beauté.

De plus, la situation sécuritaire du pays doit être restaurée afin d’encourager les touristes à venir sans craintes.