chirurgie-esthetique-guinness
Qui détient le record du monde du nombre de chirurgie esthétique ?
30 août 2019
implant menton Tunisie
Quand est-ce que la pose d’un implant du menton est nécessaire ?
15 octobre 2019

La réduction mammaire est l’intervention de la chirurgie esthétique, plus précisément de la chirurgie mammaire, réservée au traitement de l’hypertrophie mammaire.

Considérée comme une malformation mammaire, l’hyperplasie des seins se caractérise par une poitrine proéminente. Physiquement et psychologiquement éprouvante, la correction de l’hypertrophie mammaire est remboursée par la sécurité sociale, contrairement à l’augmentation mammaire ou au lifting mammaire.

Mais quelles sont les conditions de remboursement de la réduction mammaire et pour quelles raisons rembourse-t-on cette intervention et pas les autres ?

Les raisons du remboursement de la réduction mammaire

Augmentation des seins par implants ou par transfert de graisse (lipofilling mammaire) et mastopexie (lifting des seins) sont considérées comme étant une chirurgie esthétique des seins. C’est pour son plaisir, sa satisfaction, pour se plaire et plaire aux autres, que la patiente s’engage à se faire poser des implants. Or, avec la plastie de réduction des seins, il s’agit avant tout d’une chirurgie réparatrice des seins.

C’est que la patiente présente un volume mammaire au-delà de la normale qui lui est physiquement handicapant, et psychologiquement éprouvant. En plus des douleurs que de gros seins peuvent causés tant au niveau du dos, des épaules, sans parler d’une déformation de la colonne vertébrale, il n’est pas facile pour une femme ayant une forte poitrine de vivre au quotidien.

La pratique de certains sports lui est pratiquement impossible, tout comme il ne lui est pas facile de trouver des vêtements qui lui plaisent à sa taille. La charge physique des seins, devient un poids psychologique.

Ces raisons motivent donc la décision de remboursement de la réduction mammaire par la Sécurité sociale.

Sur quelle base s’effectue le remboursement par la sécurité sociale ?

Plusieurs facteurs rentrent en jeu pour ce qui est du remboursement de la réduction mammaire par la sécurité sociale.

Il est important déjà de préciser que seulement une partie des charges liées à l’intervention qui est remboursée.

Les conditions de remboursement de la réduction mammaire voudraient que l’hypertrophie mammaire soit avérée. Ce qui signifie dans la pratique qu’en moyenne 300 gr environ doivent être enlevés par sein.

Ensuite, c’est au chirurgien de déterminer le montant du remboursement à effectuer par la sécurité sociale. Ce montant reste flexible, mais presque toujours à l’avantage de la patiente, qui elle, doit prendre en charge les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, bien que la mutuelle santé puisse aussi les couvrir.

Comment faire pour se faire rembourser une réduction mammaire ?

La demande de remboursement de la réduction mammaire nécessite plusieurs étapes.

D’abord c’est au chirurgien d’établir cette demande grâce à un formulaire à remplir. Ensuite, la patiente se charge de l’envoi du formulaire à la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM).

En cas d’absence de réponse dans les 15 jours qui suivent, alors la patiente devra considérer sa demande comme valide.

Dans certains cas, le médecin-conseil du CPAM peut à son tour faire passer un examen clinique à la patiente. Cette procédure lui permet de vérifier son éligibilité au remboursement de la réduction mammaire.

En cas de refus de remboursement, la patiente peut faire appel de la décision de refus, ce qui doit se faire dans les 2 mois suivant la date de refus. Une nouvelle procédure d’expertise sera alors réalisée par un chirurgien mandaté par la Sécurité sociale.