Quels sont les risques d’une augmentation mammaire par injection de sérum physiologique ?

En 2014 déjà, certains plasticiens américains vantaient la possibilité pour les femmes d’avoir une poitrine généreuse le temps d’une journée. Simplement en se faisant injecter dans les seins du sérum physiologique. Une tendance qui a fait courir en ce temps de nombreuses personnes. L’intervention visait alors à donner un aperçu de la poitrine qu’elles pouvaient avoir avant de passer à une solution définitive. Mais y a-t-il des risques à se faire injecter du sérum physiologique ?

injection serum physiologique augmentation mammaire

C’est quoi le sérum physiologique ?

Le sérum physiologique est une solution saline. Il est constitué d’eau et de sodium. C’est un produit résorbable qui lorsqu’il est injecté, se dissout après 24h dans le sang. Il s’agit d’une solution parfois utilisée à la place du silicone pour le remplissage des prothèses dans le cadre d’une augmentation mammaire par pose d’implants.

Pourquoi s’injecter du sérum physiologique dans les seins ?

Développée par un chirurgien américain de Manhattan, Dr Norman M. Rowe,  l’augmentation des seins par injection de sérum physiologique consiste à injecter du sérum physiologique dans les seins. En termes de résultat éventuellement, le patient devrait s’attendre à avoir des seins plus volumineux, sans doute aussi plus harmonieux. Mais, le résultat ne pourra durer que le temps d’une journée. Pas de quoi rendre heureuse à long terme si l’on souffre d’une aplasie mammaire ou d’une hypotrophie des seins.

En plus, il faut dire que compte tenu du prix de l’augmentation mammaire par injection du sérum physiologique, entre 450 et 2500 €, pour avoir de gros seins pendant 24h seulement, il n’y a vraiment pas de quoi apprécier l’intervention.

Les risques du sérum physiologique dans les seins

Seulement, si certains peuvent se payer un tel luxe, et plutôt que d’opter pour un lipofilling des seins plus naturel et définitif, choisir le sérum physiologique, ils devraient savoir quels sont les risques de cette intervention.

Le principal risque est celui d’avoir un sein plus gros que l’autre. Une asymétrie causée par un hématome qui peut survenir après l’injection de la solution saline. Mais à côté, il y a un risque infectieux non négligeable. Sans oublier que l’injection de sérum physiologique permanente peut entraîner une perte d’élasticité des seins, une distension irréversible de la peau des seins contre laquelle le Dr Michael C. Edwards, plasticien américain met en garde.

Aussi, avant de songer à cette augmentation éphémère des seins, penser aux conséquences.