obesite masculine
Les secrets de l’obésité masculine
22 juin 2017
avoir une silhouette fine
Lipoaspiration : Le moyen idéal pour affiner votre silhouette
17 juillet 2017
lutter contre le relâchement des bras

Avoir la peau des bras flétrie et distendue n’est plus une fatalité. Un simple régime et quelques exercices sans passer par un lifting des bras peuvent rapidement vous faire retrouver des bras musclés et fermes.

Le relâchement des bras est une conséquence du vieillissement ou d’un arrêt soudain des activités sportives. Après 40 ans le manque de sport peut avoir des conséquences néfastes et le relâchement de la peau des bras s’accentue encore plus.

Un simple travail de renforcement des bras vous fera perdre la graisse et une musculation des bras pourra atténuer l’apparence de la peau distendue sous les bras.

lutter contre le relâchement des bras

Traitement non chirurgicale

Quelques exercices simples et une tonification musculaire pourront rapidement faire disparaitre la peau ramollie et flétrie.

La première méthode nécessite l’utilisation de charges légères à un rythme rapide sur 40 à 50 secondes. Cet exercice agira en tonifiant vos bras sans faire prendre du volume à vos bras.

La seconde méthode consiste à soulever de lourdes charges en effectuant des séances de pompes verticales. Le résultat sera visible rapidement car la muscles des bras prendront du volume et auront un aspect massif et fort.

Afin de muscler des bras qui pendent un exercice de tonification des triceps est indispensable.

Il est fortement recommandé de privilégier l’harmonie musculaire en travaillant les avant-bras et les biceps pour éviter un aspect massif ou exagéré des bras.

Traitement chirurgicale

Il existe actuellement deux techniques du traitement radical du « gros bras » :

La lipoaspiration simple

Selon les toutes nouvelles technologies : la vibroliposculture : c’est une lipoaspiration assistée par le LIPOMATIC (machine à la pointe de la lipoaspiration). Elle permet, quand la peau est de bonne qualité, de traiter l’ensemble du problème par deux minis incision non visible de 2 mm ; moins douloureuse qu’une lipoaspiration classique et moins d’ecchymoses.

La brachioplastie chirurgicale

Consiste en une vibroliposculture en début d’intervention (comme dans le cas précédent) qui est complété par un lifting cutané des bras afin de retirer l’excès de peau ; le plus important étant de placer la cicatrice le long du bras, sur son bord interne (contre la paroi thoracique) afin que la cicatrice ne soit pas visible les bras nus, de face, de dos, de profil, et même durant la marche. C’est ce en quoi les résultats obtenus sont excellents.