Quel est l’âge pour faire une FIV ?

Certaines personnes aimeraient recourir à la procréation médicalement assistée pour satisfaire leur désir d’enfant. Mais, avant de se lancer dans l’aventure, elles souhaiteraient savoir quel est l’âge limite pour faire une FIV. Si cette limitation d’âge existe, concerne-t-elle seulement la femme ou l’homme est-il lui aussi concerné par la limite d’âge en matière de procréation assistée ? Cet article tente de fournir des réponses au problème de l’âge en ce qui concerne la fécondation in vitro.

âge-minimum pour faire une fiv

La limite d’âge pour la FIV chez la femme

L’âge constitue un facteur de réussite de la fécondation in vitro. Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, les chances d’avoir un enfant sont réduites à partir d’un certain âge. Et même, bien qu’il s’agisse de procréation artificielle, le risque est toujours important à un âge avancé.

Chez la femme plus particulièrement, on note à partir d’un certain âge une baisse de la fertilité et une réduction de la qualité des ovocytes. Un centre de recherche Barcelonais a, il y a un an, publié les résultats d’une recherche à ce sujet. Selon l’Institut Dexeus, le taux de naissance pour les femmes âgées entre 38 et 39 est de 23,6%, tandis qu’il passe à 15,6% pour les femmes entre 40 et 41 ans et de 6,6% pour la tranche de 42 à 43 ans. Ce pourcentage chute à 1,3% après 44 ans.

Si ce taux de grossesse est faible au fil du temps, c’est justement parce que plus l’âge avance, plus on assiste à une augmentation de l’anomalie chromosomique chez la femme. Après 43 ans, 90% des ovocytes présentent des anomalies chromosomiques. Or, la réussite de la FIV dépend surtout de la qualité des ovocytes. De même, de la quantité des ovocytes dépend une meilleure réponse à la stimulation ovarienne.  C’est pourquoi on conseille une FIV avec don d’ovocytes après 44 ans.

La limite d’âge pour la FIV chez l’homme

Que la FIV se passe avec sperme du conjoint ou le sperme d’un donneur, il vaut mieux savoir qu’il existe aussi une limite d’âge pour l’homme pour une grossesse réussie par FIV. C’est la conclusion d’une étude qui a été effectuée sous l’égide de l’European Society of Human Reproduction and Embryology.

Après avoir étudié les cas de 7753 couples ayant eu recours entre 2000 et 2014, à une FIV aux USA, et ce, après 19000 tentatives, les chercheurs sont arrivés à la conclusion suivante : l’âge idéal de l’homme pour une FIV se situe entre 30 et 35 ans.

Comme ils l’indiquent, « les femmes âgées entre 30 et 35 ans qui tentent une fécondation in vitro avec un homme plus âgé qu’elles ont en moyenne 11% de chances en moins de concevoir, par rapport aux femmes dont le partenaire est aussi âgé entre 30 et 35 ans ».