Lifting du tiers supérieur du visageChirurgicalement, il s’agit essentiellement de Mask-Lift c’est-à-dire un lifting du tiers supérieur du visage dont l’incision se situe dans le cuir chevelu et qui permet l’abord osseux frontal.

Chez l’homme les bosses frontales et les arcades osseuses périorbitaires sont plus marquées, chez la femme le front est plus droit et les reliefs moins marqués 3 éléments peuvent être modifiés par cette intervention :

  • Les reliefs osseux du front et périorbitaires
  • L’implantation des cheveux, c’est-à-dire de la ligne capillaire
  • Le positionnement du sourcil par un lifting du visage ou un rehaussement et la forme de l’œil par une canthopexie externe (étirement latéral).

Les résultats de cette intervention sont très satisfaisants au niveau frontal mais moins au niveau de la modification de la ligne d’implantation des cheveux.

Technique Chirurgicale :

  • Sous anesthésie générale
  • L’incision est soit dissimulée dans les cheveux, elle ne modifie alors pas la ligne d’implantation des cheveux, soit précapillaire, c’est-à-dire à la limite des cheveux permettant de modifier l’implantation capillaire mais dans des proportions limitées et au prix d’une cicatrice qui chez certaines personnes peut-être un peu larges étant donnée la traction du cuir chevelu.
  • L’os du front et de la partie supérieure des orbites est exposé afin de pouvoir être alésé pour en diminuer les reliefs.
  • Les muscles frontaux et des rides du lion sont affaiblis afin de diminuer les rides frontales.
  • Un rehaussement du sourcil et/ou un étirement latéral de l’œil peut être effectués modifiant le regard
  • La fermeture de l’incision est réalisée avec une traction du cuir chevelu vers l’avant notamment au niveau des golfes capillaires mais l’avancée ne peut être plus importante que 15 à 20 mm.

Suites opératoires

  • Une hospitalisation la nuit qui suit l’intervention est nécessaire.
  • Un important œdème est automatique ainsi qu’une diminution de la sensibilité du front, il faut compter plusieurs mois avant que tout rentre dans l’ordre.
  • Les douleurs post-opératoires sont modérées et sensibles aux antalgiques habituels.
  • Il est nécessaire de respecter un repos strict durant une dizaine de jours, date à laquelle les points sont retirés, ensuite une à deux semaines d’arrêt de travail peuvent être nécessaires et un arrêt des activités physiques durant 1 mois.

Autres gestes associés à la modification supérieure du visage :

Essentiellement des greffes capillaires niveau des zones dégarnies notamment les golfes, le plus souvent, s’ils sont très marqués, la chirurgie est insuffisante et l’hormonothérapie n’évite pas forcément la poursuite de la chute des cheveux.

Une technique d’extension du cuir chevelu beaucoup plus lourde et longue peut-être proposée cependant un substitut capillaire est alors souvent la meilleure solution.

Des injections de toxine botulique au niveau frontal permettant d’effacer les rides d’expression marquées au niveau du front et donnant de la dureté à l’expression du visage.