Lifting cervico-facial Tunisie : Tout ce qu’il faut savoir

Home / Lifting cervico-facial Tunisie : Tout ce qu’il faut savoir

Le lifting cervico-facial permet un rajeunissement qui s’applique au visage et à la région du cou.

Elle a pour but de corriger l’affaissement de la peau et des structures musculaires.lifting cervico-facial Tunisie pas cher

Indications et but de l’intervention

Le but du lifting cervico-facial est de remodeler un visage marqué par le vieillissement c’est-à-dire :

Corriger l’affaissement de la région de la pommette, atténuer le sillon naso-génien et supprimer les bajoues, ne pas améliorer l’ovale du visage, refaire l’angle cervico mentonnier et estomper les phanons, cordes qui se forment verticalement dans la région paramédiane du cou.

Le lifting cervico-facial n’intervient pas sur le tiers supérieur du visage (front, sourcil et paupières) ni sur le tour de bouche qui peuvent être améliorés par des gestes complémentaires type de liposuccion.

C’est sur l’affaissement des muscles et de la peau qu’agit principalement le lifting, les rides très profondes et les ridules très superficielles pouvant persister après l’intervention.

Principalement demandées par les femmes, les indications chez l’homme sont de plus en plus fréquentes.

Les consultations préopératoires

La consultation préopératoires d’un lifting cervico-facial en Tunisie est une étape essentielle pour apprécier la demande du patient, ses attentes en matière d’embellissement et les éventuels problèmes médicaux qui pourraient influencer les suites opératoires.

Elle doit répondre à toutes les questions du futur opéré en lui donnant une information claire et complète, aboutissant au recueil d’un consentement éclairé qui constitue un préalable indispensable à ce type de chirurgie.

L’examen, largement aidé par l’étude de photo de la patiente quinze à vingt ans plus jeune, évalue les signes objectifs de vieillissement du visage, en sachant que certaines demandes n’ont pas de réponse chirurgicale. La qualité de la peau, de la cicatrisation, l’implantation des cheveux, le tabagisme éventuel, l’importance de l’exposition au soleil … doivent être également évalués étant donnée leur incidence sur le geste. L’âge intervient doublement dans l’indication. Le projet chirurgical sera établi au terme de cet examen et expliqué en détail au patient (trajet des cicatrices, évolution post-opératoire …) aidé par le support des photographies

Chez le sujet jeune le lifting apparaîtra moins spectaculaire mais habituellement plus durable dans le temps, chez le sujet âgé les résultats plus démonstratifs peuvent laisser persister quelques imperfections. Les limites de la chirurgie doivent être parfaitement expliquées et bien comprises.

Combien coûte un lifting cervico-facial en Tunisie ?

Intervention Prix Séjour
Lifting cervico facial 2000 € 5 nuits / 6 jours
Lifting malaire 2000 € 5 nuits / 6 jours
Lifting complet du visage 2950 € 6 nuits / 7 jours

Déroulement de l’intervention

L’intervention est systématiquement précédée d’un bilan biologique, d’une consultation d’anesthésie et de l’établissement d’un dossier photographique. Il est de la compétence du médecin anesthésiste-réanimateur, vu en consultation préalable à l’intervention, de répondre aux questions relatives à l’anesthésie.

Un shampooing bétadiné est pratiqué la veille de l’intervention. L’intervention est pratiquée le plus souvent sous anesthésie générale. Elle dure deux à trois heures en moyenne et peut-être prolongée si d’autres gestes sont associés (blépharoplastie, lipoaspiration, lipofilling…).

L’intervention s’effectue par une cicatrice dissimulée dans le sillon préauriculaire, elle remonte dans les cheveux dans la région de la tempe en avant et en arrière dans le sillon rétro-auriculaire pour se terminer dans les cheveux de la nuque. Chez l’homme le tracer de l’incision sera conditionné par l’implantation des poils. Il s’ensuit un décollement sous-cutané, une remise en tension des structures musculaires et un redrapage de la peau avec résection cutanée sans tension.

Après résection de l’excès cutané, un système de drainage par lames pour 24 heures est mis en place. Les sutures sont faites avec du fil non résorbable sous forme de surjet intradermique et par points séparés. Un pansement par bandage en forme de casque est confectionné.

Suites opératoires

Cette opération de lifting du visage nécessite une hospitalisation de 1 à 2 jours.

Le pansement est refait le lendemain. Un pansement compressif est maintenu pendant 3 jours, suivi d’un bandeau spécial de maintien. Un shampooing peut être pratiqué dès le lendemain habituellement. Un traitement antibiotique et antioedémateux peuvent être prescrites, il est recommandé de garder la tête surélevée plusieurs jours pour limiter l’oedème. L’ablation des fils est échelonnée entre le 5e et le 12e jour.

Un arrêt de travail de 10 à 20 jours est recommandé, le surmenage est à éviter. Pendant deux mois, il ne faut pas faire de mouvements exagérés du cou. Tous les sports, même la natation, sont donc déconseillés. Le maquillage est autorisé dès l’ablation des fils, les cosmétiques parfumés sont déconseillés pendant un mois. La consommation de tabac est formellement proscrite. Passées les 3 premières semaines, l’exposition au soleil n’est pas contre-indiquée à condition de ne pas exposer ses cicatrices.

L’intervention n’est pas douloureuse, une sensation de gêne et de traction est habituelle notamment dans la région des oreilles, ainsi qu’au niveau du cou.

Le gonflement est la conséquence de tout acte chirurgical. Dans le cas du lifting il dépend de l’ampleur et du type du décollement. Il est maximum vers le 5e jour puis disparaît définitivement entre le 7e et le 15e jour. Les hématomes, les bleus, les marques sont des dépôts de petite quantité de sang dans les parties opérées, ils dépendent de l’importance du geste opératoire effectué mais également du type et de la finesse de la peau. Ils s’estompent complètement autour du 15e jour et peuvent être atténués par le maquillage.

Chez l’homme : laisser pousser la barbe 7 à 10 jours pour ne pas solliciter la peau, la barbe aura d’ailleurs un effet de camouflage des cicatrices et des ecchymoses éventuelles. L’usage d’un rasoir électrique est conseillé pendant 3 mois, parfois il devra être prolongé en arrière sur le cou du fait de la transposition de la barbe.

Les sensations « bizarres » sont multiples et variées après un lifting, notamment dans la région de l’oreille et de la joue. Elles peuvent durer plusieurs semaines à plusieurs mois. La section de nombreux petits nerfs donne l’impression d’un visage « en bois » des oreilles sensibles et un cou raide.

Les cicatrices sont très peu visibles, une grande partie se trouvant située dans les cheveux ou derrière le pavillon de l’oreille. La seule cicatrice visible est celle qui court le long du relief auriculaire mais elle se réduit à un fil.

Le résultat de l’intervention peut se juger valablement à 2 mois lorsque le visage est tout à fait dégonflé, avec un résultat naturel ne figeant pas les traits. Néanmoins le processus de ptose cutanée ou musculaire continue son évolution et l’effet du lifting s’estompe au terme d’un délai moyen de 7 à 10 ans.

Risques opératoires

Comme pour toute intervention chirurgicale il existe des risques de complications comme des saignements, une infection ou une mauvaise cicatrisation.

Un hématome plus important peut se constituer dans les 24 à 48 heures qui suivent le lifting, qui parfois peut nécessiter une reprise chirurgicale.

Des troubles de la sensibilité de la joue ou du pavillon de l’oreille peuvent persister pendant quelques semaines. La cicatrisation peut être plus longue que prévue et ceci essentiellement dans la région rétro-auriculaire. La cicatrice peut rester visible pendant plusieurs semaines sous forme d’un liseré rouge.

Parfois des déformations peuvent persister et nécessiter une retouche à distance.

Dans de très rares cas on peut observer des complications plus sévères :

  • Un petit déficit moteur sur le nerf facial, soit dans la région frontale avec une diminution de la mobilité du sourcil ou bien un petit déficit des lèvres au sourire. Une fistule salivaire est exceptionnelle et de guérison spontanée

Dans de très rares cas, la cicatrisation peut mal se faire du fait d’un terrain particulier et on peut constater des zones de nécrose cutanée ou des cicatrices plus longues à disparaître ou bien des cicatrices hypertrophiques, voir une zone d’alopécie (perte de cheveux).

 aspect pré-opératoire

aspect pré-opératoire

 aspect post-opératoire

aspect post-opératoire

 aspect pré-opératoire

aspect pré-opératoire

 aspect post-opératoire

aspect post-opératoire